Axe 5 : Méthodes, outils, modèles

Animateurs

Christophe Proisy (AMAP) et Thomas Stieglitz (TropWATER, James Cook University, Australie).


Participants

Cet axe « Méthodes, outils, modèles » étant transversal au GDR LiGA, l’ensemble des chercheurs membres du  GDR y participent. Voir la liste ici.


Objectifs

Les travaux menés dans cet axe 5 sont d’ordres méthodologique et organisationnel.
Il s’agit, d’une part, de faire un état des lieux des matériels, méthodes et outils existants et disponibles, et d’autre part, de mieux partager les savoir-faire et de créer du lien entre les disciplines mobilisées au sein du GDR LiGA.

Scanner Lidar sur bateau Mangrove © C. Proisy IRD UMR Amap
Scanner Lidar sur bateau Mangrove © C. Proisy, IRD, UMR AMAP

L’objectif est de valoriser l’expérience de collecte de données et de recherche acquise en Guyane française, et ainsi de mettre en valeur les travaux réalisés dans chacun des 4 axes.

Cette exigence d’interdisciplinarité est l’étape de base pour commencer à parler de gestion intégrée des côtes (integrated costal zone management, ICZM en anglais).


Mise en œuvre

Concrètement, il s’agit d’expliciter les informations suivantes, à l’aide de photographies et en identifiant systématiquement une personne contact :

  • Les moyens techniques existants et instruments de mesure mis en commun
  • Les principaux sites d’étude en présentant les expérimentations en cours
  • Les infrastructures d’accueil et de laboratoire
  • Les projets en cours, en particulier les projets financés par la  Pépinière Interdisciplinaire de Guyane mise en place par le CNRS
  • Éventuellement des bases de données existantes.

Cette liste est importante pour montrer les spécificités de l’étude du littoral guyanais, les acquis et lacunes, les besoins prioritaires en termes d’équipements.

Il est également prévu que soient partagés les données collectées par les chercheurs, les protocoles de mesure utilisés, les résultats obtenus dans le cadre des programmes de recherches.
Ces résultats peuvent constituer le point de départ d’études complémentaires par d’autres chercheurs.